Evènements

Mars 2021
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4

 

 

Voir tous les évènements

L’Afrique : berceau des concepts de monnaie et d’étalon monétaire

Jean-Philippe Omotunde
Édition : Menaibuc
ISBN : 978-2-35349-114-8
Format du livre : 15 cm*21 cm
Poid : 230g
EAN : 9782353491148
Disponible
15,22€  

Quantité


Pour les historiens occidentaux, si le troc était le seul mode de transaction commercial des civilisations de l'antiquité, les concepts de « monnaie » et « d'étalon monétaire » sont des inventions tardives faites par les Grecs d'Asie Mineur vers le VIIème siècle avant l'ère chrétienne. Sous l'impulsion d'Aristote, qui en a défini les grands principes de fonctionnalité, ce nouveau système financier basé sur des pièces de métal frappées, est vite devenu l'apanage des cités commerciales de la Grèce antique. Cependant, à la lueur des nouvelles fouilles archéologiques faites en Afrique, le chercheur Jean Philippe Omotunde vous invite dans cet ouvrage, à remettre en question l'historiographie actuelle sur l'apparition de la monnaie et surtout à invalider le caractère quasi-exclusif de cette découverte. Car s'il est un domaine dans lequel l'Afrique noire s'est particulièrement illustrée, c'est bien dans celui de la création d'unités de compte et de l'argent (métal frappé). Dès l'Ancien Empire (vers - 3000 ans), les Africains anciens ont élaboré le premier étalon monétaire de l'histoire humaine, à savoir le « Shâty ». Et si tout le monde reconnait enfin aujourd'hui que les pharaons ont fait appel à des ouvriers qualifiés pour bâtir les pyramides, il convient alors d'admettre que les notions de versement de « salaires », de « paie », « d'étalon monétaire », de « vente » et « d'achat » de biens et de services, furent en premier, conceptualisées et définies en Afrique noire.


Chercheur en histoire et enseignant à l'Institut Africamaat, Jean Philippe Omotande oeuvre pour promouvoir les Humanités Classiques. Africaines. Afro-Caribéen originaire de la Guadeloupe, il est l'auteur de divers ouvrages publiés aux éditions Menaibuc, qui en s'appuyant sur le testament authentique des Grecs anciens, invalide les thèses eurocentristes voulant faire de la Grèce antique, le berceau intellectuel de l'humanité