Evènements

Mai 2022
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5

 

 

Voir tous les évènements

Du zodiaque au totem

HILAIRE ESSOH NGOME
Édition : Menaibuc
ISBN :
Format du livre : 15 cm*21 cm
Poid : 250g
EAN : 978-2-35349-206-0
Disponible
18,25€  

Quantité


« Les recherches poursuivies en paléontologie humaine par feu le docteur LEAKEY, en particulier, ont permis de placer le berceau de l’humanité en Afrique Orientale, dans la région des Grands Lacs, autour de la vallée de l’Omo »

(Cheikh Anta Diop, Civilisation ou Barbarie, Présence Africaine)

Comment l’Egypte est-elle perçue par les Africains après les travaux de Cheikh Anta Diop et de Théophile Obenga ? Comment après ces apports, les Africains appréhendent-ils la Tradition ? La leur, et aussi celle des autres ?

Dans le cadre du culte des Ancêtres divinisés et de ce fait toujours vivants, l’homme pouvait se déplacer dans toutes les régions de l’Afrique. C’est peut-être ce que les Egyptiens Anciens ont voulu affirmer en plaçant les étoiles et constellations symbolisant Osiris-Canopus et Isis-Sothis-Sirius au pôle sud.

Quoi qu’il en soit, les premières divinités africaines sont totémiques. Comment sont-elles nées ?

Pourquoi les figures animales ? Le Lion ou la Lionne occupant une place de choix, le Serpent et donc le Boa, symbole d’ailleurs de la fertilité féminine et de la transmission de l’énergie et de la vie, le Singe et donc le Babouin, le bélier, le Taureau ou la vache ; le Scorpion, les Milans, les Hirondelles, l’Epervier ou le Faucon, le Crocodile etc. ?

La présente étude a pour but de présenter, à travers l’évolution du zodiaque, la façon dont cette pensée a évoluée dans le temps. L’auteur propose également ce qui lui paraît devoir être la préoccupation de tout chercheur d’où qu’il soit, à savoir : rechercher en Afrique ce qui reste vivant de cette Egypte Ancienne que l’on croie morte. « L’Egypte est un gigantesque Temple plein de Sous-Temples. Et pour connaitre un Temple d’ailleurs, assurons-nous que nous maîtrisons les temples de chez nous. Sinon, l’Egypte demeurera hermétique et Thot continuera de nous cacher ses secrets ».

Aujourd’hui, si nous estimons que l’Egypte Ancienne est africaine et de culture africaine !!! Soit ! Voyons donc cette Egypte Ancienne dans l’Afrique Noire d’aujourd’hui et apprécions sa vitalité à travers ce livre d’Essoh Ngomé Hilaire.

 

Dr Essoh Ngome Hilaire mathématicien, égyptologue, secrétaire générale INSET Douala et de l’African Institute of Kemetic Studies(A.I.K.S.)