Evènements

Mars 2019
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
25
26
27
28
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

 

 

Voir tous les évènements

L'ouverture régionale et européenne de Mayotte : une nécessité économique et sociale.

 (1 avis)
Saïd Ahamadi
Édition : Menaibuc
ISBN : 978-2-35349-208-4
Format du livre : 15 cm*21 cm
Poid : 300g
EAN : 9782353492084
Disponible
22,00€  

Quantité


Suite au traité du 25 avril 1841 signé entre le Sultan Andriantsoly et le Capitaine Passot, Mayotte devient une colonie française en 1843. En 1912, après la conquête de Madagascar par la France, la colonie de Mayotte et le protectorat français des Comores sont regroupés par commodité de gestion administrative pour constituer la colonie de « Madagascar et dépendances ». Mayotte n’a jamais été la propriété des îles Comores voisines. Le sens de la publication de ce livre est de contribuer à la manifestation de la vérité sur son histoire singulière dans la région océan Indien. Le choix des Mahorais pour la France est un choix porteur de liberté même s’il n’a jamais été compris par les Etats de la zone océan indien.

De par sa position et grâce à son nouveau statut politique (département et région d’Europe), Mayotte devient dorénavant la tête de pont du rayonnement français et européen dans l’ouest de l’océan Indien.

De l’autre côté, les Gouvernements successifs de l’Etat comorien peuvent-ils être crédibles, 40 ans après l’indépendance voulue et arrachée, en soutenant de manière récurrente que la « défection » de Mayotte justifie le non développement de leurs îles ? Ces rapports ambigus entre les deux entités (Mayotte-Comores) qui ne permettent pas une coopération saine et mutuelle, pourtant nécessaire, doivent-ils perdurer encore aujourd’hui ?

Une réconciliation régionale profitable à tous par la mutualisation des compétences et des moyens dans le respect du choix politique des uns et des autres n’est-elle pas préférable ? Les populations autour du Canal de Mozambique dont l’origine africaine est commune ne peuvent-elles pas développer des actions concrètes d’échanges dans des domaines ciblés fondées sur le principe de « gagnant-gagnant » nécessaire pour conforter une paix sociale durable dans la région ? Même en devenant une « région ultrapériphérique d’Europe » (RUP), l’archipel de Mayotte peut-il se permettre de se replier sur lui-même et de faire l’impasse sur son environnement régional ?

En répondant à ces questions, cet ouvrage de Saïd Ahamadi procède à une réflexion sur les enjeux du développement économique et social de Mayotte au début de ce troisième millénaire. Il tend à démontrer également que l’ouverture régionale de Mayotte est une nécessité de progrès malgré les oppositions de certains élus locaux conservateurs.

 

Professeur d’Histoire Géographie depuis 1997, Saïd Ahamadi est conseiller général de Koungou, ancien Maire, et ancien Président du Contrat de Ville Mamoudzou - Koungou. Il est également le Président Fondateur du PSM (Parti Social Mahorais).

Ajouter un commentaire

commentaire (1)

Posté par MITHRA-ALCIMEDON Noun - 06/10/2016 à 19:22:37
Etoiles
Dans le contexte de mondialisation de ce début du 21 ème siècle, les Iles de KEMITE peuvent se référer au paradigme de la renaissance Kemite ; Comores, Mayote, Anjouan,Madgascar, Maurice, Réunion, Sey...